Non on ne vous parlera pas des nouveaux disques de Lady Gaga, Johnny Hallyday encore moins de M.Pokora mais des six albums qui viennent de sortir et qui méritent largement notre attention : Scratch Massive qui signent avec Day Out Of Days la BO du nouveau film de Zoé Cassavettes, Rocky avec leur premier album Soft Machines, Pone émancipé de Birdy Nam Nam avec son album Radiant produit par Superpoze, Lescop avec son second album Echo toujours produit avec Johnny Hostile du label Pop Noire, les deux frangins surdoués de The Lemon Twigs avec leur premier opus Do Hollywood en forme de concentré pop-rock seventies musical survitaminé et enfin le doyen de 82 ans Leonard Cohen qui annonce la couleur avec son troublant You Want It Darker.

SCRATCH MASSIVE : DAY OUT OF DAYS ORIGINAL SOUNDTRACK (Record Makers)
Ayant acquis une belle maturité, le duo signe une BO à la fois pop et synthétique mais surtout résolument humaniste.

ROCKY : SOFT MACHINES (label Gum)
Les musiciens lillois et la frontgirl parisienne sortent enfin leur premier album : un mélange originale à la Jamie XX entre l’énergie pop de Manchester et les démons de la danse d’Ibiza, avec un zeste de groove ensoleillé !

PONE : RADIANT (Ponar)
l’ex. Birdy Nam Nam signe un disque singulier à la fois vibrant et urbain, particulièrement envoûtant : comme son titre l’indique, l’album irradie et crépite de textures sonores, de quoi rendre addictif.

LESCOP : ECHO (Mercury / Universal)
Lescop continue à creuser son sillon musical en ajoutant cette fois un groove électrique et un peu de chaleur à ses mélopées frenchy.

THE LEMON TWIGS : DO HOLLYWOOD (4AD)
Biberonnés à la musique des Beatles, Beach Boys, Queen, Kinks ou des Floyd, les frères Brian et Michael D’Addario livrent un premier album luxuriant et roboratif produit par Jonathan Rado de Foxygen. En concert au Bataclan le 21 nov.

LEONARD COHEN : YOU WANT IT DARKER (Columbia / Sony)
Le patron est toujours là avec son étonnante verve entre chaleur et froideur sans oublier oublier des textes ciselés pour sa incroyable voix grave. L’album est réalisé par son propre fils Adam Cohen. Bref on adore. Cerise sur le gâteau : les remixes du titres éponyme You Want It Darker par le dj #1 allemand Paul Kalkbrenner : une rencontre musicale des plus réussie !