Après seulement 15 mois effectifs, Benjamin Millepied renonce à son poste de directeur de la danse. Mise en images par Matches Fashion.

Hier, Benjamin Millepied annonçait dans un communiqué publié sur Twitter son départ de la direction de l’Opéra de Paris. La raison de ce départ ? Son envie de se concentrer sur des tâches plus créatives. « Mes Fonctions de directeur de la danse occupent aujourd’hui une telle place qu’elle réduit considérablement celle, essentielle à mes yeux de la création et de l’expression artistique » écrit-il.

Lors de la conférence de presse organisée au Palais Garnier, Stéphane Lissner, directeur de l’Opéra de Paris, expliquait :  » Depuis le mois de décembre, nous échangeons Benjamin et moi sur la difficulté d’être à la fois chorégraphe et directeur du ballet. Je connais les artistes. Ils ont des doutes, ils ont besoin de moments de solitude, d’être tout entiers à leur création. Or Benjamin Millepied est très demandé, il a sa propre compagnie. Je le comprends. Je salue le rôle qu’il a eu ici, au ballet. Il a amélioré l’organisation du travail, veillé à la santé des artistes, fait émerger un certain nombre de danseurs, et travaillé à notre avenir numérique avec la 3e scène sur laquelle il s’est beaucoup investi. Il a ouvert des fenêtres. »

Depuis sa nomination en 2014, Benjamin Millepied avait en effet dépoussiéré le ballet parisien, incitant les jeunes à se rendre au Palais Garnier tout en modernisant les chorégraphies. Mais c’est lors de Relève, diffusé sur Canal + en décembre dernier, qu’il avait laissé quelques plumes. Millepied y déclarait sans fard que l’absence des minorités et de nouvelles chorégraphies drainait la créativité de l’Opéra français. Depuis son arrivée seule trois pièces classiques ont été programmées, des changements profonds qui en avaient déplu à beaucoup.

C’est Aurélie Dupont qui reprendra, dès septembre, le flambeau laissé par le chorégraphe formé au Ballet de New-York.

Photographe : Matthew Brookes pour MATCHESFASHION.COM
Stylisme : Simon Chilvers