NEWS!

 

Le Record Store Day est né en 2008 aux US pour relancer les disquaires indépendants, alors en voie de disparition pour cause d’avènement du numérique et du développement de l’e-commerce. Ce jour dédié voit se rassembler disquaires, clients et artistes pour célébrer ce lieu de culture unique qu’est un magasin de disques mais aussi son rôle de médiation d’une offre diversifiée. Ceci donne lieu à des sorties spéciales de vinyles, des concerts mais aussi divers produits promotionnels.

 

 

Nous autres français arrivons en 2011 dans l’aventure après les anglais ou les italiens sous le nom francisé Disquaire Day. Et ce fut un véritable succès, prémices au retour du vinyle dans le cœur des amateurs de musique. En 2023, plus de 15 millions d’unités physiques ont été vendues, dont 5,5 millions de vinyles dont les revenus progressent de 5,5 % (source La production musicale française 2023 SNEP – Syndicat National de l’édition phonographique). Et ce sont les moins de 25 ou 35 ans qui en achètent le plus. Dans le même temps, ces mêmes consommateurs sont les premiers acheteurs de CD et les plus actifs en streaming. La musique se diffuse donc de mieux en mieux. Donc tout va bien ? Bah non, les revenus des artistes issus du physique baissent alors que ceux du streaming augmentent mais ne compensent aucunement cette baisse.

Célébrons donc cet objet culte qu’est le vinyle. Cette quatorzième édition aura lieu le 20 avril prochain, sous la houlette du CALIF, créé en 2002 à l’initiative du ministère de la Culture. Ground Control, lieu de vie incontournable, pluridisciplinaire, indépendant, accueillera 70 labels indépendants, showcases, débats et DJs et le fera de 14 heures jusqu’à minuit trente.
Grâce au partenariat historique de la SCPP (Société civile des producteurs phonographiques), vous pourrez y applaudir le bondissant Hervé, la précieuse Poppy Fusée, la délicate Mogane Imbeaud et l’électrique Ian Caufield.

 

Demandez le Programme !

La liste des vinyles en édition limitée disponibles uniquement le 20 avril 2024 est ici.

 

14h à 20h : Marché des labels

70 labels de rock, électro, pop, classique, jazz, musiques du monde et rap s’installeront dans la grande halle de Ground Control pour présenter leurs productions, vendre leurs disques et rencontrer leur public : Verycords, Charly (UK), Klarthe, Arion, Un plan simple, Vinyle Collector (Universal Music), Jazz en Stock, ¡Ya Basta Records!, Aztec Music, Roy Music, Tricatel…

 

14h à 16h : Les conférences autour des métiers de la musique

« Comment fabrique-t-on un vinyle ? » ; « Comment monter son label ? » ; « C’est quoi un éditeur de musique ? » ; « Quels sont les droits du producteur de musique ? ».

 

16h à 20h : Showcases – Hervé, Poppy Fusée, Morgane Imbeaud, Ian Caulfield.

 

De 20h à 00h30 : DJ SET en partenariat avec Radio FG : Saint-Honoré, Tez Cadey, Bass Fly, Greg Kozo, Izadora.

 

Et tout au long de cette journée : exposition de Frank Loriou (créateur de pochettes vinyles) et le « Discomaton » qui permet de graver son propre enregistrement sur un disque vinyle.

 

 

N’oublions pas de signaler l’initiative de Phonographe Corp à la Rotonde à Paris qui célèbre les musiques électroniques d’avant-garde. 18h de musiques, une trentaine de labels et de disquaires de secondes mains, + de 20 DJs derrière et devant les platines, un open air (free !) dès 12h et le club jusqu’au petit matin.

Tous les évènements de cette journée nationale ici.

 

 

Texte Lionel-Fabrice Chassaing