Après 3 ans au sein du label Zegna, Stefano Pilati confirme qu’il quitte la direction artistique de la maison italienne.

On ne se croyait pas du genre à utiliser Beigbeder en plein milieu d’après-midi. Et pourtant ! Après Alexander Wang chez Balenciaga, Raf Simons chez Dior, c’est au tour de Stefano Pilati de quitter la Maison Zegna après 3 ans de service. Ce qui nous pousse à se poser la question, les D.A ont-ils un seuil d’années maximum au sein des labels de luxe ?

La rumeur avait commencé à courir après l’annonce, ce lundi, des départs d’Alessandro Sartori chez Berluti et de Brendan Mullane chez Brioni. « Nous sommes arrivés à la conclusion que la mission qu’il m’avait confiée avait été remplie » a-t-il confié au New-York Times. Il est désormais prêt à passer à d’autres projets qu’il avait dû mettre de côté afin de concrétiser ses objectifs au sein de Zegna Couture. Gildo Zegna qui dirige le groupe a d’ailleurs ajouté : « nous voulions développer un point de vue fort, et pour Zegna [la marque] de devenir un show immanquable à Milan. Nous avons atteint cet objectif plus rapidement que prévu ».

On ne peut s’empêcher de tiquer un peu à l’idée qu’il ne suffise que trois ans à un designer pour construire une nouvelle identité à une Maison. Si on ne doute pas que Stefano Pilati ait rempli les missions marketing du groupe, qu’en est-il de l’aspect créatif ? Les designers sont-ils devenus de simples intérimaires ?