La créatrice française de chaussures bigarrées revient grâce à une nouvelle campagne léchée et second degré signée par son acolyte Bertrand Le Pluard. Au programme, une randonnée folle et stylée en Normandie placée sous le signe de la moule-frite.

Amélie Pichard est une créatrice de mode française à l’univers joyeusement rétro qui propose un vestiaire délicat et moderne ancré dans un univers kitsch et ultra réaliste. Connue pour célébrer toutes les femmes, vous connaissez certainement sa dernière égérie répondant au prénom de Nabilla. Elle s’est toujours plu à mettre en lumière toutes les femmes dont surtout celle débarquée fraîchement de la campagne à la capitale française, souvent maladroite et à contre-courant des clichés bourgeois et sages liés à Paris.

Pour sa nouvelle campagne « Temps libre » réalisée avec Bertrand Le Pluard (avec qui elle avait déjà collaboré pour la campagne de l’été dernier avec la chanteuse Corinne), les deux acolytes ont posé leurs valises sur la côte normande (là où il fait souvent gris). La créatrice qui est aussi l’égérie cette fois enchaîne les activités dans des tenues élégantes rehaussées des sacs et des chaussures de la nouvelle collection : Un puzzle attablée dans le fond d’un bar à une ballade traditionnelle sur le port. Les moules qui sont à l’honneur dans la collection (dont sur des jolies ceintures) sont omniprésentes dans la vidéo et servent de cendrier ou de tourne-page.

Contrairement aux campagnes habituelles où les produits sont bien-traités, Amélie Pichard n’en a que faire et s’attelle à montrer la réalité de la vie (pas toujours rose). Ainsi, ces chaussures délicates et singulières côtoient la rudesse du bitume, les excréments de chiens ou sont noyées dans l’eau trouble des plages normandes, sans scrupule aucun.

N’oubliez pas, manger des moules est bon pour la santé.