Photographe espagnole, Carlota Guerrero est connue pour ses portraits hypnotiques de la forme féminine nue. Elle a d’abord été découverte sur Instagram par la chanteuse Solange qui lui a demandé de photographier les couvertures emblématiques de A Seat at the Table (2016) et de When I Get Home (2019), ainsi que de contribuer à ses clips. Autodidacte, son travail explore la relation entre la féminité, le corps et la nature utilisant intentionnellement la photographie de film. Ses œuvres se rapprochent plus de la performance, que de la simple photographie, qu’elle chorégraphie elle-même. Célébration de la symétrie et des cycles de la nature, le travail de Carlota Guerrero a pour but de transporter son spectateur dans des mondes idylliques.

Carlota Guerrero x Paloma Wool
Originaire de Barcelone, où elle vit encore, Carlota Guerrero investit à la fois la photographie, la vidéo et la chorégraphie, autant de modes d’expression qui rejoignent tous un même point d’ancrage, persistant dans son œuvre : le corps féminin. Au sein de ses créations, ses modèles se tiennent ou se meuvent dans des postures dont les airs dramatiques ne sont pas sans rappeler les classiques de l’histoire de l’art, à l’instar des corps représentés par les plus grands peintres de la Renaissance. L’artiste crée à son tour des compositions visuelles où triomphe la chair, qui, à l’image, semble tendrement caressée par un léger halo.
En plus d’offrir une autre vision du corps féminin, loin des stéréotypes véhiculés depuis des décennies par nos sociétés, les photos de Carlota Guerrero explorent également la relation entre femmes et réseaux sociaux, en prônant la liberté d’expression et de représentation de ces dernières sur les plateformes numériques. Elle collabore d’ailleurs avec plusieurs créatives féminines de premier plan, dont la poétesse Rupi Kaur et l’actrice Alia Shawkat et Emilia Clarke. Le monde de la mode lui ouvre ses portes, puisqu’elle a orchestré des projets pour des marques émergentes telles que Paloma Wool et CLAN, et intéresse des grands noms tels que Nike, Missoni ou Dior.