Le chapeau est un accessoire qui est un grand classique du vestiaire masculin et féminin. De son origine, il possède une visée utilitaire, esthétique et sociale bien marquée. Forme de protection contre les intempéries, c’est désormais plus qu’un simple accessoire car il est devenu l’un des objets phares de l’année 2020. Une tendance qui fait irruption depuis quelques mois, de nombreuses marques ont d’ailleurs capté l’essence qu’un couvre-chef peut apporter à une tenue. S’adaptant subtilement à la forme de notre visage, le chapeau offre aux stylistes un large choix de formes et de textures à travailler. Décryptage du chapeau sous ses formes les plus tendances !

Le faux fur hat

 

© Greentea Peng
© Emma Brewin

C’est le modèle le plus convoité du moment, le chapeau en fausse fourrure. Matière éthique, elle est employée par plusieurs jeunes designers émergents qui s’attellent à redonner ses lettres de noblesse à ce magma poilu. De formes plus ou moins larges, le chapeau en fausse fourrure se rapproche du modèle vintage de la toque. Il est revisité par la créatrice Emma Brewin. D’ores et déjà adulée par le milieu de la mode, les chapeaux de la jeune anglaise confectionnés à la main, grâce à une technique innovatrice, sont portés par les plus grandes. De Rihanna à Greentea Peng en passant par l’actrice Maisie Williams, toutes sont fans de ce modèle.

© Corey Tenold

Un concept qui semble avoir touché la fibre créative des designers british puisque le styliste Benny Andallo propose lui aussi sa propre interprétation du “faux fur hat”, dans des formats plus que gigantesques avec des coloris à l’appui. Ce chapeau surprenant a même fait son chemin vers le tapis rouge aux NME Awards à Londres, lorsque la chanteuse FKA Twigs s’est présentée portant l’un de ses énormes chapeaux en fausse fourrure. De plus, il célèbre une jolie collaboration avec la créatrice coréenne, spécialiste du textile, Leeann Huang en confectionnant des modèles uniques tous doux aux couleurs pop.

http://www.instagram.com/p/B8ezq_MhSIP/

 

Le chapeau arty

Particulièrement bien accueilli par la presse, le défilé Printemps/été 2020 Issey Miyake a sublimé une atmosphère joyeuse et dansante par de majestueux chapeaux. Fins et irréguliers, les couvres-chefs avaient cette allure décontractée et poétique signature de la marque. Mais alors c’est quoi cette tendance du “chapeau arty” ? Une jeune marque coréenne Q millinery prend le pas de cette mode. Son ethos est qu’un chapeau n’est pas seulement un article de mode, c’est une sculpture portable. Du choix du matériau à la finition, chaque processus est manipulé avec le plus grand soin, de plus toutes les pièces sont créées à la main. Grâce à ce processus délicat, chaque chapeau possède son propre caractère. C’est ce qui fait de ce phénomène du “chapeau arty” un véritable concept mode. Enfin, la marque Afterhomework Paris a dévoilé, lors de son dernier défilé, des chapeaux aux formes doucement avachies, rappelant la capeline. Légèrement déstructuré, il donne du panache à la tenue. 

Le chapeau tricot

© Stefy Pocket

Emblème des seventies, le tricot revient sur le devant de la scène. En forme de bonnet court ou de bob évasé, il est adapté sous toutes les formes et coutures. Souvent associés à des motifs pop et colorés, le chapeau tricot est la tendance la plus actuelle. Convoité par une jeunesse qui prône le DIY et le fait main, c’est un modèle qui prouve une forme de nostalgie d’un savoir-faire du matériau. Des marques l’adaptent et le remettent au goût du jour comme la jeune brand AGR (l’une des marques de la slow fashion dont nous avions parlé dans un précédent article) qui dévoile des chapeaux barriolés à rayures en tricot. Une autre marque TRUONGII , berlinoise cette fois-ci, a elle aussi son propre modèle de chapeau tricot, tout droit sortie d’un clip de Janis Joplin. Des chapeaux mous aux motifs flower power acidulés.

Le bob

Modèle connu de tous, il fait exception car c’est devenu un incontournable cette année encore. Une tendance qui n’est pas prête de disparaître, le bob se prête facilement au vestiaire unisexe. Des marques tendances comme Walk In Paris, fondée par le chorégraphe Léo Walk, l’ont décliné sous plusieurs prints et joyeux coloris. Facile à dupliquer, le bob s’ajuste aisément sur n’importe quelle tête, donnant un faux air vintage, tenant tête au monde du streetswear. La marque éthique Halo Labels revisite un modèle de bob de petite taille aux couleurs pastels teintes directement sur le chapeau. Enfin, on ne la nomme plus, la célèbre marque de Simon Porte Jacquemus met le bob à l’honneur dans presque toutes ses collections. Le dernier défilé Printemps/été l’avait affiché comme le couvre-chef de cet été 2020.

© Paulina Cwojdzinska