Un phénomène s’installe chez certaines make up artists qui est de concevoir des maquillages comme de véritables oeuvres d’arts. Offrant une plateforme aux make-up artists venus de partourt, Instagram a certainement transformé les codes du monde de la beauté. En marge de la culture E-girls, ces jeunes créatives ouvrent la voie à une nouvelle forme de maquillage plus complexe mais surtout complètement délirante. Se rapprochant plus des méthodes de peinture que des gestes que les tutos make up nous proposent, découvrez ces artistes qui dépassent les frontières artistiques du maquillage.

Kicki Yang Zhang

Kicki Yang Zhang, influenceuse de beauté et mannequin berlinoise inspire les gens avec ces motifs peints à la main sur son visage. Des fresques qui, pour la plupart, sont issues de son héritage chinois.  Sa manière d’exposer ses oeuvres ? Instagram, c’est là où elle pose avec ses paupières ou ses lèvres décorées de motifs peints à la main inspirés de peintures chinoises guóhuà, ce qui contraste particulièrement la panoplie de perruques colorées qu’elle porte. Des make up poétiques ou hypnotiques qui sont assez saisissant. 

Ana Takahashi

@erikakamano

Ana Takahashi a commencé à expérimenter le maquillage après s’être lassée des « mêmes vieux regards glam » qu’elle voyait sur Youtube et qui semblaient avoir trop de règles et d’étapes inutiles. À ce jour, elle a peint les visages de nombreuses personnalités telles que Rina Sawayama et Princess Gollum, et de l’actrice de Game of Thrones, Maisie Williams, pour la première couverture du magazine de Takahashi. S’inspirant de tout ce qu’elle voit autour d’elle, de la haute couture aux beaux-arts, et plus récemment, de son héritage japonais, elle repousse les frontières artistiques du maquillage. C’est cette énergie créatrice qui fait de Takahashi un talent si excitant.

Madrona Redlock

Un coup d’œil sur le travail de Madrona Redhawk et vous êtes complètement enchanté par le chaos calculé de son art plutôt avant-gardiste. Son make up qui forme un mélange éclectique de chefs-d’œuvre de la peinture faciale et de destruction innocente a commencé lorsqu’elle étudiait la peinture faciale amérindienne. Étant son inspiration personnelle, l’artiste déplace son subconscient à travers le surréalisme et crée la parodie de porter-up. Qu’il s’agisse de maquillage avec des articles ménagers comme des fourchettes et des rouleaux de peinture, d’utilisation d’un ventilateur pour couvrir son visage de paillettes ou d’utilisation de ses mains pour appliquer à peu près n’importe quoi sur son visage, ses vidéos sont tout simplement fascinantes.

Khaira Reese

https://www.instagram.com/p/CAJe4B7A8xF/

Maquilleuse, mannequin et graphiste, la jeune Khaira Reese fait de ses maquillages haut en couleurs sa marque de fabrique. Sorte de maquillage de festivals, en passant par la mode de la E-girl au nez rose – qui se retrouve dans la jeune génération Tik Tok – elle fait un mix tout en s’appropriant les codes du dessin. Fan de la télé-réalité America’s Next Top Model et des animés, ses looks se déclinent au fur et à mesure des univers qu’elle exploite. Certaines influences culturelles de l’Afrique et des Caraïbes se ressentent quelque peu. Un profil qui mêle paillettes et fards multicolores acidulés.

GEM

Plus minimaliste, mais pas forcément plus simple, le make up de Gem relève également de l’oeuvre d’art. Jeune Youtubeuse, puisqu’elle possède sa propre chaîne de tuto make up, elle utilise ses talents de maquilleuse pour orner ses yeux de mille façons. En jouant ainsi la carte du détails, elle propose des manières amusantes de décliner son fard à paupières. Captivant !