On avait remarqué la voix nasillarde et le flow appliqué du MC Andy Kayes il y a quelques années aux côtés de la talentueuse et agitée bande lyonnaise des Gourmets. Formé en Angleterre, Andy Kayes a convaincu plusieurs fines lames de l’underground US (Afu Ra, Mr Lif, Goretex de Non-Phixion) de lui donner le change sur un premier album de facture très classique mais non moins dénué de charme (les cuivres chaleureux de « Dream Catcher ») et de qualités techniques (la dextérité vocale sur « My Shadows »). DB

Andy Kayes

Alone in Numbers 

(Réverbère/Musicast)