L’enfant terrible de la pop américaine, Miley Cyrus, revient avec un look plus naturel et le titre « Malibu », une balade d’été aux sonorités 70’s évoquant entre autre sa relation avec Liam Hemsworth avec qui elle avait cassé puis retrouvé pour filer à nouveau le parfait amour. Alors qu’elle s’apprête à faire son retour dans l’émission The Voice comme coach, Miley semble s’inspirer de ses dernières collaborations musicales en date avec The Flaming Lips dont l’esprit 70’s a dû s’insinuer dans l’esprit de Miley. Terminé le twerk, les langues pendues et les attitudes ultra sexuelles, voilà une nouvelle métamorphose déjà amorcée avec son dernier album aux sonorités expérimentales, mais pour combien de temps ? Miley est-elle en réelle quête de rédemption ou est-ce un simple accident de parcours en attendant de prochaines frasques médiatiques ? Alors qu’elle est native de Nashville, on aime cette nouvelle Miley assagie qui danse de joie sur la plage de Malibu…