Duo électronique américain de prime abord assez énigmatique, ODESZA est formé par Harrison Mills et Clayton Knight et a su se hisser au premières places du BillBoard Top 200 et #1 du classement Dance/Electronic avec son troisième album A Moment Apart sur Counter Records. Il livre aujourd’hui son nouveau single « Across The Room » avec Leon Bridges : la vidéo réalisée par Ian Schwartz (nommé pour un Grammy du meilleur clip vidéo) met ce dernier en scène à différents moments de sa vie contant ainsi l’histoire de sa famille sur plusieurs génération. On y voit même Harrison et Clayton furtivement en caméo. Et ils feront leur premier live TV chez Jimmy Kimmel le 26 octobre prochain

Retour sur une success story :

Le duo s’est formé en 2012 dès leur diplôme de l’Université de Western Washington en poche. les deux compères publient leur premier album Summer’s Gone la même année avec d’excellentes critiques au sein de la communauté musicale underground électronique. Après le EP My Friends Never Die en 2013, ils publient leur second album In return l’année suivante, album qui ressortira version Deluxe chez Counter Records avec trois versions live acoustiques instrumentales et le morceau « Light » avec le groupe Little Dragon. En 2015 ils fondent le Foreign Family Collective afin de permettre aux musiciens et artistes visuels d’obtenir plus d’exposition en publiant des singles one-shot. Fin 2016, ils avaient publié ainsi près de 40 singles !

Ils sortent leur troisième album A Moment Apart en septembre après plusieurs singles digitaux comme Late Night, Line Of Sight avec Wynne et Mansionair ou encore Corners of the Earth avec RY X. L’album comporte également d’autres invités comme Naomi Wild, Leon Bridges, The Chamanas, Regina Spektor, Kelsey Bulkin ou encore Sasha Sloan. Et une fois encore le duo va sillonné le monde avec une nouvelle tournée qui les emmener au travers de l’Australie, Europe et Amérique du Nord. A noter que leur précédente tournée était sold-out.

Le style de musique Chillstep ou Chilltrap du groupe répond à un besoin du public pour décélérer dans un monde où tout va de plus en plus vite et qui remplit les stades aux Etats-Unis ! Les deux compères cumulent avec leur vidéo sur youtube des chiffres comme 23 millions de vues pour « Say My Name » mais c’est sur des plateformes comme Spotify que les statistiques s’envolent avec plus de 80 millions d’écoutes. le nombres d’invités sur leur dernier album s’est envolé lui aussi avec pas moins de neuf et le vocal semble avoir pris le pas sur la recherche mélodique. Si leur premier album empruntait la voix d’artistes renommés mais toujours underground comme Bonobo, Four Tet ou Tycho, ils dépassent aujourd’hui ce niveau pour être un groupe qui remplit les stades avec un show ultra rôdé, de nombreux musiciens et un show visuel bluffant signé Luke Tanaka. Mais où est passé la musique dans tout cela, leur style est maintenant dilué et c’est bien dommage.