Sans titre-2

#fashionweek, défilé Aganovich

Aganovich présente une intéressante cohabitation des contrastes, où sont mêlés futurisme et retour aux sources.
 
C’est sur un air très solennel que Nana Aganovich et Brooke Taylor ont délivré hier soir leur collection automne hiver 2013-2014, nous plongeant ainsi dans leur univers décalé à la limite de la schizophrénie.
 
Lignes épurées, matières nobles, les silhouettes sont comme venues d’un autre temps… Le défilé semble nous inviter à un retour au basique, au brut, tandis que des teintes très vives viennent relever ces looks bien classiques. Jupons et redingotes sont donc mariés à un bleu, un violet et un ocre détonants.
 
Plus colorées qu’à l’accoutumée, les créations sont également plus androgynes : les mannequins, cheveux attachés et make up très sobre, déambulent en plat sur le podium, vêtues d’une paire de bottes fort singulières qui défient l’air du temps.
 
Une communion des contraires qui se joue des courants et donne matière à réfléchir sur les genres et les époques.

 

Par Alice Jouchoux
Crédits photos : showbit.com


 27 février 2013     Marion     Tendance     Mots-clés : , , , ,

Articles liés :