Film, album, livre, événement, la rédaction Modzik vous a déniché les immanquables de la semaine!

LE FILM: MÉTAMORPHOSES DE CHRISTOPHE HONORÉ

Devant son lycée, une fille se fait aborder par un garçon très beau mais étrange. Elle se laisse séduire par ses histoires sensuelles et merveilleuses où les dieux tombent amoureux de jeunes mortels. Le garçon propose à la fille de le suivre.
Avec ce film hors du commun, Christophe Honoré nous transporte au travers d’une vision moderne des Métamorphoses d’Ovide, dans la France triviale d’aujourd’hui.

MUSIQUE: LA BANDE SON D’UNE PUB ADIDAS COMPOSÉE PAR DEATH GRIPS

Le groupe le plus anticonformiste et indépendant de l’industrie musicale, récemment séparé, décide de partager le titre « You Might Think He Loves You For You Money But I Know What He Really Loves You For And It’s Your Brand New Leopard Skin Pillbox Hat » avec Adidas pour une pub Intersport.

Etonnant, certes, mais plutôt réussi.

LE LIVRE: “JE CRISE CLIMATIQUE, LA PLANETE, MA CHAUDIÈRE ET MOI” DE JADE LINDGAARD

L’environnement est un sujet sensible et essentiel dont tout le monde parle par les temps qui courent. Pour mieux comprendre ce phénomène, la journaliste de Médiapart Jade Lindgaard, décide d’entreprendre une enquête sur nos imaginaires, celui de l’automobile, de l’avion, d’Internet et du supermarché, et essaie de comprendre pourquoi il est si difficile de changer ces habitudes et de réinventer une vie libérée des désirs chargés en monoxyde de carbone.

Je crise climatique, la planète, ma chaudière et moi de Jade Lindgaard, 17 euros, d’ores et déjà disponible en librairies.

L’ÉVENEMENT: HUBERT DE GIVENCHY DEDIE UN OUVRAGE DE 150 DESSINS À AUDREY HEPBURN

Créateur de sa maison éponyme, Hubert de Givenchy célèbre la beauté et la grâce éternelle d’Audrey Hepburn à travers un ouvrage de plus de 150 dessins de mode réalisés spécialement pour l’occasion. « To Audrey With Love » paraît chez Imagine Editions et retrace beaucoup d’années d’amitié profonde. Un livre vrai et sincère donc qui sortira pour la rentrée.

hubert_de_givenchy_c__l__bre_audrey_hepburn_347_north_545x

L’EXPOSITION: WILLIAM EGGLESTON, FROM BLACK AND WHITE TO COLOR

Probablement une des expos les plus attendues de la rentrée. Une centaine de photographies en noir et blanc permettent de découvrir l’univers du photographe, avant que celui-ci adopte définitivement la couleur dans les années 60. C’est dans les photos prises dans des lieus d’apparence ordinaires, que l’on retrouve déjà les prémisses du talent qui se révèlera au fil des années, être du génie.

Namasaya_Expo_From-black-and-white-to-color-William-Eggleston-Sans-titre-détail-Los-Alamos-1965-1974-©-William-Eggleston-Courtesy-Wilson-Center-for-Photography