Il est des parfums qui, vaporisé à l’air libre, ont une odeur quelque peu déroutante, mais qui, une fois au contact de la peau, se métamorphosent et offrent un plaisir olfactif. Volutes est de ceux là.

Lorsque le jus rencontre la chair, une douce odeur de tabac vanillé et de miel s’entre-mêlent avec la puissance de l’iris et des épices: à la fois doux et robuste, ce parfum foncièrement masculin, pour ceux qui ont la vingtaine avancée, est marqué par l’Inde et les fumées qui s’échappent des bateaux à vapeur remplis de passagers. 

Une clope au bec pour mieux apprécier le voyage. CMT