Irma Wandari Yasandikusuma, ce serait comme la tata folle dingue de Dries Van Noten. D’origine indonésienne, elle se spécialise dans la fabrication de colliers et de parures exotiques chic certies de pierres, perles et de sequins sur une base textile ou de corde. Le résultat est unique, on s’imagine nue sur un divan portant les créations d’Irma au temps où l’exotisme s’exposait comme un luxe. CF