Alors que l’exposition Jeanne Lanvin (terminée il y a quelques jours) a connu un franc succès, Olivier Saillard et le Musée Galliera comptent remettre ça très bientôt sur la comtesse de Greffulhe, muse de Marcel Proust, dans une exposition nommée « Muse de Proust ».

La Comtesse de Greffulhe était la principale source d’inspiration de Marcel Proust, notamment pour le personnage de la duchesse de Guermantes dans son roman À la recherche du temps perdu. Cette femme a vécu entre les XIXème et XXème siècles à Paris, était considérée comme une véritable socialite en son temps. Et c’est avec quelques cinquante robes que le Palais Galliera montrera toute la collection de la comtesse de Greffulhe, comprenant du Worth, du Fortuni, du Babani, ou bien du Lanvin. Des robes de jour, de soirée, accessoires, portraits, photographies, films, toute la vie la de la comtesse sera exposée, dont ses apparitions publiques au théâtre, ce qu’Olivier Saillard, directeur du musée, a bien pris le temps d’organiser. Mais avant d’arriver à Paris, l’exposition sera présentée au musée du Fashion Institute of Technology, à New York, du 7 novembre à mars 2016.

Charles Fréderic Worth (1825-1895). "Robe du soir portée par la Comtesse Greffulhe, vers 1896 - forme princesse, décolletée, velours noir, soie, broderie de perles, incrustations de lys blancs, revers de satin blanc, volant cranté en bas". Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris.
Charles Fréderic Worth (1825-1895). « Robe du soir portée par la Comtesse Greffulhe, vers 1896 – forme princesse, décolletée, velours noir, soie, broderie de perles, incrustations de lys blancs, revers de satin blanc, volant cranté en bas ».
Manteau du soir en soie brochée argent et noir, velours de soie vert, doublure de soie noire de madame Babani, vers 1920 (vue de face). Galliera, musée de la Mode de la Ville de Paris.
Manteau du soir en soie brochée argent et noir, velours de soie vert, doublure de soie noire de madame Babani, vers 1920 (vue de face).
Deux manteaux du soir lamé argent entièrement brodé de perles et de tubes bleus, de paillettes bleues et or, vers 1925 (vue de face). Paris, musée Galliera.
Deux manteaux du soir lamé argent entièrement brodé de perles et de tubes bleus, de paillettes bleues et or, vers 1925 (vue de face).