lescop

Live report : Lescop @ La Gaîté Lyrique

| 17 février 2013

Hier soir la Gaîté Lyrique ouvrait ses portes pour la première fois à l’artiste de La Rochelle, Mathieu, aka Lescop. Suite à la sortie de son premier album du label Pop noire en Octobre 2012, Lescop provoque un succès retentissant dans le milieu de la chanson française, à mi-chemin entre Etienne Daho et Joy Division. S’étant déjà produit au Point Ephémère lors du festival BimBamBoom, il revient un an après, remplissant la Gaïté à lui seul. L’artiste rameute une faune parisienne de blouson noirs sur léchés et de colibris surexcités, prêts à se déhancher frénétiquement. Après une belle ovation à sa muse Muriel Moreno, en reprenant Pendant que les champs brûlent, Lescop interprète avec intensité et émotion l’intégralité de son album. L’artiste est accompagné de deux guitaristes dont un remplaçant qui se fait singulièrement remarquer par son look de fils caché d’Angus Young et de Tahiti bob. Tellement content de sa première performance live avec Lescop, qu’il en est prêt à voler la vedette au chanteur. Le public est ravi et en redemande encore, Mathieu prend des airs de gourou new age et décide alors d’interpréter son tube La Fôret assis au milieu de la fosse, « facile, c’est un classique » en diront certains, mais c’est un beau final à cette heure et demie de live. On a hâte de le retrouver très vite le 21 Mai à La Cigale. JH

Crédit photo : Jeff Le Marec

Tags

Mais aussi...