hitchcock

Sorties ciné : focus sur HITCHCOCK

| 6 février 2013

En ce mois de février, les biopics sont à l’honneur avec deux poids lourds   : en effet après le magnifique Lincoln de Spielberg, c’est au tour de ce subtil Hitchcock au casting d’airain qui rend compte de la période où la maître du suspens travaillait sur l’un de ses plus grand chef d’oeuvre : Psychose.

Inspiré du livre écrit par Steven Rebello en 1990 intitulé Alfred Hitchcock and the making of Psycho qui met en lumière les aspects créatifs qui entourent Psychose, le fameux film autour du serial killer Norman Bates, cette production est co-écrite et réalisée par Sacha Gervasi (My Dinner with Herve, Anvil !, The Terminal…).

A la fin des années 50, Alfred Hitchcock –Anthony Hopkins à l’écran- est devenu un réalisateur de renom avec des films comme Fenêtre Sur Cour, La main au collet, L’Homme qui en savait trop ou encore Sueurs Froides (1958). Il n’a pas son pareil pour faire frissonner le spectateur. Après La Mort aux Trousses (sorti en 1959), il cherche un nouveau scénario inédit pour son prochain film, un nouveau challenge pour celui qui a déjà 60 ans. Il s’intéresse alors à cette histoire de serial killer  : il s’entiche de cette nouvelle intitulée Psycho et écrite par Robert Bloch au sujet du serial killer Ed Gein, meurtrier du Wisconsin qui défraya la chronique et dont l’histoire inspirera nombre de films d’horreur comme Massacre à la Tronçonneuse ou encore Le Silence des Agneaux. Et cela au grand dam de ses amis mais aussi ses producteurs et même la censure qui ne voient pas ce projet d’une très bon œil. Sa femme Alma, campée par l’impeccable Helen Mirren, qui connaît bien les obsessions de son mari pour les beautés froides des actrices blondes qu’il affectionne tant, l’épaule néanmoins dans cette nouvelle entreprise.

Coté blondes justement, c’est Scarlett Johansson qui joue l’actrice mythique Janet Leigh tandis que Jessica Biel campe Vera Miles, autre figure de l’univers hitchcockien. Il s’agit avant-tout d’un film basé sur la relation très particulière entre le réalisateur et sa femme. Le tout demeure passionnant même si les ressorts dramatiques manquent parfois à l’appel. A noter que c’est Danny Elfman qui retravaille ici la partition originale signée par Bernard Hermann.

Par Joss Danjean

 HITCHCOCK
de Sascha Gervasi
(Fox Searchlight Pictures)
avec Anthony Hopkins, Scarlett Johansson, Jessica Biel, Helen Mirren, Toni Colette
Sortie en salles le 6 février

Tags

Mais aussi...

Laissez un commentaire