Né en 2012, EXEMPLAIRE propose une mode intemporelle et contemporaine, à travers des objets à vivre et des classiques élaborés à partir de matières de luxe. L’occasion d’établir un vestiaire masculin avide d’horizons lointains, fait de pièces fondamentales ancrées dans la modernité. Entretien.

MODZIK : Pouvez-vous présenter la marque en quelques mots ?

EXEMPLAIRE : J’ai lancé la ligne avec mon meilleur ami, il y a environ 4-5 ans. On a commencé avec une ligne de cachemire très haute de gamme pour hommes, mais avec une coupe plus contemporaine que les grandes marques de cachemire. On a ensuite étendu ce concept à une vision plus globale et plus axée sur l’art de vivre (avec des lignes de voyage, de la maroquinerie, des parfums et des objets de métiers d’art). On a ouvert notre première boutique il y a trois ans. Puis assez vite, on a eu envie de compléter le concept pour avoir une approche plus globale. On a ainsi ajouté d’autres séries à la ligne en cachemire.

Il me semble que la maille était aussi une de vos matières originelles. Pourquoi ?

Oui, car il y avait beaucoup à faire avec cette matière : peu de marques proposaient des pièces pour des jeunes de 20-25 ans. Alors, on a décidé d’en faire de façon assez actuelle.

Comment adaptez-vous ces modèles classiques au contemporain ?

Nous retravaillons des matières assez traditionnelles dans des coupes actuelles. Prenez par exemple des pulls anglais : ils sont très grands. Nous les actualisons donc pour des volumes contemporains. Ce qui compte, c’est de pouvoir les porter tous les jours.

À qui est destiné la garde-robe EXEMPLAIRE ?

L’idée est de proposer des objets et un vestiaire pour hommes aimant les choses très belles, mais discrètes. C’est un vestiaire très masculin, cependant les pulls sont pensés de façon unisexe. Les femmes en achètent beaucoup, pour les porter oversize, façon « boyfriend’s sweat ». De plus, le parfum « Initié » est totalement unisexe. L’homme EXEMPLAIRE est celui qui achète une qualité, une coupe.  Il aborde un luxe haut de gamme et discret.

 

Pourquoi avoir développé une gamme voyage ?

Le cachemire symbolise le voyage par définition. Quand vous prenez l’avion, vous avez toujours avec vous un pull ou un plaid en cachemire : il y a un côté très réconfortant. Nous sommes partis de là, de cette matière très « art de vivre », très axée sur le voyage. On a donc fait des chaussettes, des kits de manucures, des porte-passeports. Un des premièrs pulls que l’on a produit était fait de cachemire et chanchila : l’aspect consolant est toujours présent.

EXEMPLAIRE s’inscrit-elle dans une démarche durable ?

Oui, tout à fait. Nous n’avons pas du tout recours aux procédés industriels. Notre intention est de renouer avec le luxe d’il y a 30 ans, où un pull pouvait durer 10 ans. On a vraiment à coeur ce côté intemporel, cette idée d’objets qui se transmettent, totalement à l’opposée du fast fashion. Le but est de travailler avec de très bons fabricants pour des pièces disponibles en petite quantité, mais extrêmement bien conçues. Par exemple pour le parfum, c’est un maître verrier normand qui a soufflé les flacons.

Pensez-vous que cette approche pérenne constitue le futur de la mode ?

J’aime l’idée d’avoir très peu de points de vente. Quand un client vient à Paris, l’intérêt est qu’il ne trouve pas la même chose chez lui. Cela a un certain charme. Toutes ces grandes marques qui se sont industrialisées, vous les trouvez partout dans le monde. Par ailleurs, quand vous travaillez avec des artisans, vous ne pouvez pas faire 3000 pièces.

Quelles sont vos ambitions futures ?

Nous allons développer davantage d’associations avec des savoir-faire français, ainsi qu’étendre le concept avec des boutiques en propre, tout en gardant le côté confidentiel.