Christian Dada a présenté sa nouvelle collection automne-hiver 18-19 pendant la Fashion Week homme de Paris. Célébrant le vestiaire classique du dandy d’une manière très contemporaine, le créateur en a profité pour dévoiler des nouvelles collaborations inédites dont celle avec l’équipementier italien Kappa et le label américain professionnel Dickies.

Christian Dada AH18-18

Costumes rayés XXL et colliers en chaînes agrémentés d’une rose rappelant inévitablement l’amour, bienvenue dans le monde romantique de Christian Dada où le dandy moderne s’extirpe des clichés qui lui collent à la peau avec brio. Les motifs sont largement inspirés de l’univers de David Lynch – reprenant l’affiche du film « Blue Velvet » – grâce aux roses rouges brodées sur les blousons en satin ou tricotées sur des pulls. La collection réinterprète les classiques du vestiaire occidental grâce aux influences asiatiques du créateur Masanori Morikawa – des vestes de tailleurs sont coupées avec des cols de kimonos et les classiques « déjà-vu » se modernisent grâce à des associations inédites tel que le combo costard et casquette de sport.

Le défilé, organisé dans les Halles des Blancs Manteaux – dans le quartier du Marais  – a également été l’occasion de présenter des collaboration jamais vues dont celle avec la marque sportwear Kappa et le label US Dickies, célèbre pour ces pantalons en twill. Le logo Kappa initiale doublé comme avec un miroir – incarnant ainsi, la philosophie orientale du Ying et du Yang – devient KAPPA DADA sur un pull à capuche bleu nuit. Aussi, des bandes griffées squattent les côtés des pantalons et les manches des vestes et des t-shirts précieux. Quant aux légendaires pantalons Dickies – qui connaissent un revival depuis quelques années -, ils sont retravaillés dans des coupes amples à taille haute.

Christian Dada AH18-18