Après l’exposition Jeanne Lanvin au Palais Galliera, c’est la Maison Européenne de la Photographie qui met à l’honneur la maison française Lanvin et son directeur artistique Alber Elbaz.

En cinq salles et plus de 350 clichés, l’exposition retrace le processus créatif d’Alber Elbaz, des croquis au défilé, une véritable introspection dans l’esprit du créateur et de sa vision. Outre le travail du couturier, on peut y croiser les clichés de témoins privilégiés de la maison But Sou Lai, Mark Leibowitz, Katy Reiss, Juliette Da Cunha ou Alex Koo.

On y retrouve une authentique ode à l’image et à l’esthétique pour un créateur qui pourtant se refuse de céder aux sirènes du digital « À l’ère du numérique, nous vivons à travers nos écrans, à mettre en images le moment présent. Nous ne regardons plus, nous filmons. Nous n’écoutons plus, nous enregistrons. Et nous ne parlons plus, nous téléchargeons ».
Une plongée dans l’imaginaire d’Albert Elbaz et de son travail, c’est à voir à la Maison Européenne de la Photographie du 9 septembre au 31 octobre.


75e489eadd37a6f94b0f19880c974039 69bea4a9e05b220c953171cb7d72db58f15ca0fbc2a97f5e7575d6569c8c2e48

_

« Alber Elbaz / Lanvin. Manifeste »
Du 9 septembre au 31 octobre
Maison Européenne De La Photographie
5/7 Rue De Fourcy
75 004 Paris