le-fooding-plats-de-resistance-modzik Société   |  15 Sep 2016 à 11:20

Initiative : Le Fooding – Plats de Résistance

Après Cook it cool – Violences en cuisine en novembre 2014 et Tous au bistrot, le 17 novembre 2015, Le Fooding s’engage à nouveau le 24 septembre 2016 en créant Plats de Résistance avec San Pellegrino, son partenaire historique. Un événement pour une gastronomie humaniste avec cinq services pour inviter à la découverte du goût des autres et un casting melting-pot pour cuisiner la recette du vivre ensemble.

L’eau minérale pétillante de toutes les gastronomies, des plus authentiques aux plus sophistiquées, ne pouvait qu’adhérer à la cause de ce grand banquet festif et international, qui montrera combien la cuisine est un extraordinaire liant social, avec des chefs français plus singuliers les uns que les autres, et des chefs renommés de toutes origines.

Au casting de ce Grand Fooding San Pellegrino 2016 donc, des super cuistots, artisans et restaurateurs philanthropes, venus du monde entier, engagés dans des causes humanitaires et prêts à user de leur talent pour porter des valeurs de partage et de plaisirs simples.

  • Yotam Ottolenghi et Sami Tamimi (Restaurant Ottolenghi, Londres), symboles d’une amitié entre Israéliens et Palestiniens.
  • Pierre Gagnaire (Restaurant Pierre Gagnaire, Paris), parrain pendant plusieurs années d’une initiative gouvernementale d’un programme de réinsertion des détenus par la cuisine.
  • Franck Baranger (Restaurants Le Pantruche et Le Caillebotte, Paris) qui partage son succès en animant des ateliers cuisine pour le Secours Populaire.
  • Kamal Mouzawak (Souk El Tayeb et Tawlet, Beyrouth) qui célèbre la diversité des producteurs, fermiers et cuisiniers libanais.
  • Jessamyn Rodriguez (Hot Bread Kitchen, New-York), dont la boulangerie sociale emploie des femmes de minorités.
  • Céline Pham, chef franco-vietnamienne qui collabore avec l’association Ernest pour lutter contre le gaspillage alimentaire et soutenir les plus démunis.
  • Aman Jaspal et Sameena Jaspal (Sarhad, Punjab), qui promeuvent la paix et l’amitié dans leur restaurant situé à la frontière indo-pakistanaise.
  • Regina Tchelly (Favela Organica, Rio de Janeiro), qui aide les habitants de favelas à cultiver, cuisiner et se nourrir différemment en luttant contre le gaspillage alimentaire.
  • Niki Kopcke et Roberta Siao (Mazi Mas, Londres) qui donnent une chance aux femmes immigrées en les employant pour les aider à se réinsérer socialement.
  • Xavier Zapata (Café des Méditerranées, Marseille), son restaurant géré par l’association Cumin promeut les produits et la cuisine de la Méditerranée, et donne une chance à des jeunes en contrat d’insertion, que ce soit en salle et en cuisine.

L’événement aura lieu le 24 septembre à La Générale (14 avenue Parmentier, Paris 11ème), dans la foulée de la Journée Internationale de la Paix, et pendant la street-expo de Martin ParrFaites l’amour ET LA CUISINE, pas la guerre organisée par l’Unesco et Le Fooding. Le tarif fixe de 40€ pour chacun des cinq services permettra à 1000 personnes de reverser 5€ à SOS Méditerranée, association civile et européenne de sauvetage qui porte assistance aux personnes en détresse en mer Méditerranée – l’Aquarius c’est eux!

Le Fooding a demandé à plusieurs personnalités de concocter des playlists qui habilleront les repas, notamment Mouloud Achour, les Goncourt Atiq Rahimi et Marie Ndiaye ainsi que l’artiste contemporain JR. Et puisque chez Modzik nous ne sommes pas avares d’informations voici une liste non-exhaustive de quelques morceaux choisis.

 

Tags

Mais aussi...