En ce moment et jusqu’au 15 novembre prochain se tient l’exposition « Beauté Congo 1926-2015 Congo Kitoko » à la Fondation Cartier pour l’Art Contemporain. Un splendide voyage à travers l’histoire artistique de ce pays d’Afrique dont le point de départ a été la naissance de la peinture moderne congolaise dans les années 20.

10464345_10153240274469191_6932080318247261406_n

Peinture, mais aussi musique, photographie et sculpture y sont mis à l’honneur. « Cette exposition est le fruit du hasard et de la nécessité. Le hasard des contacts entre des hommes, des Congolais et des Européens, séparés par leurs racines, leur culture, et la nécessité d’en suivre le fil tout au long d’une histoire de quatre-vingt-dix ans pour présenter ce qu’ils ont produit : cette somme d’œuvres magistrales, demeurées inconnues pour la plupart, qui témoignent de l’ardeur artistique du Congo, ignorée jusqu’ici » explique André Magnin, commissaire de l’exposition.