16596-1-1100

Créé par Robert Redford en 1985, le Sundance Film Festival c’est un peu la capitale du cinéma indépendant le temps d’une dizaine de jours. Niché au cœur des montagnes de l’Utah, le festival a par le passé révélé nombre de réalisateurs parmi lesquels Quentin Tarantino (Reservoir Dogs, 1992), les frères Cohen (Sang pour sang, 1985), Steven Soderbergh (Sexe, mensonges & vidéo,1989), Jane Campion (Sweetie, 1990), Darren Aronofsky (Pi, 1998),  Sofia Coppola (Virgin Suicides,  1999) ou Christopher Nolan  (Memento, 2000). Cette année, l’actualité est au centre de la sélections avec notamment des documentaires sur James Foley, le journaliste britannique décapité par ISIS, la tuerie de Newtorn, le bizutage dans les universités, le cyber-harcelement ou les jeunes filles mariées de force en Afghanistan. Mais Sundance c’est aussi l’occasion de découvrir quelques pépites sur le thème de la mode et de la musique. Nous avons sélectionné 10 films et documentaires à suivre.

WE ARE X 
Par Stephen Kijak
Trailer 

we are x

Résumé: Le groupe X Japan a déclenché une révolution musicale, avec leur métal mélodique, au Japon à la fin des années 80. 20 ans après leur tragique séparation, le leader de X Japan, Yoshiki, se bat contre des démons physiques et spirituels comme des préjugés de l’Occident afin de partager leur musique au monde entier.

Sonita
de Rokhsareh Ghaem Maghami
trailer 

Sonita

Résumé: Si Sonita, 18 ans, avait son mot à dire, elle aurait comme parents Michael Jackson et Rihanna et serait une rappeuse narrant le quotidien des femmes afghanes et ce qu’elles deviennent comme jeunes mariées. C’est alors qu’elle découvre que sa famille prévoit de la vendre à un mari inconnu pour 9 000 dollars.

Kiki
de Sara Jordenö

kiki

Résumé: 25 ans après Paris is Burning , nous replongons dans le monde féroce des batailles de voguing dans la scène Kiki de New York, où la concurrence entre les maisons exige leadership, pratique minutieuse, et performances au point De manière saisissante et à travers un objectif visuel audacieux, Kiki offre un aperçu captivant d’un espace sécurisé créé et gouverné par la communauté LGBTQ, qui ne demande qu’à être heureuse et avoir le pouvoir politique.

Sing Streets
de John Carney

Résumé: La jeunesse de Cosmo, un jeune garçon de 14 ans de Dublin tentant par tous les moyens de quitter son quotidien morose… La musique va être lé clé de sa liberté. Dans le Dublin des années 90 en pleine récession, les parents de Conor le transfèrent d’une école privée confortable à une école publique du centre-ville où les bagarreurs de 14ans forment une bande de brutes. Aidé par son grand frère, un déscolarisé, mais toujours dans le coup quand on parle des derniers sons cools, Connor va créer un groupe, sans rien y connaître, avec ses amis.avec ses amis. Si Cosmo fait tout ça, c’est pour séduire la jeune Raphina et la convaincre de tourner dans son clip.

Suited
de Jason Benjamin

suited

Résumé: Bindle & Keep , une entreprise de tailoring sur-mesure basée à Brooklyn répond à une communauté LGBTQ diversifiée et va au-delà du genre binaire personnalisé. Le duo Rae et Daniel prennent une approche holistique de leur travail , et prennent compte de l’histoire personnelle de chaque client, qui devient indissociable de la création du costume sur-mesure parfaite. Du voyage émotionnel de Derek alors qu’il se prépare pour son mariage , à Everett, un étudiant en droit qui évolue dans un environnement conservateur, ou Mel , qui veut tout simplement faire bonne figure pour son 40e anniversaire, le besoin d’avoir des vêtements bien ajustés prend alors une signification plus profonde autour de l’identité, l’autonomisation, et le bien-être.

Author : The JT Leroy Story
de Jeff Feuerzeig

jt leroy

Résumé: The JT LeRoy Story porte un regard complet sur la mystérieuse affaire de JT LeRoy, sensation littéraire la plus étrange jamais racontée. Le numéro de New York Magazine d’octobre 2005 a envoyé des ondes de choc à travers le monde littéraire quand il démasqué le « It Boy » et prodige littéraire JT LeRoy, dont la prose difficile de son enfance sordide avait séduit les icônes et les luminaires à l’échelle internationale . Il s’est avéré que LeRoy n’a pas réellement existeé. Il a été imaginé par Laura Albert, une rockeuse punk de San Francisco de 40ans.

All These Sleepless Nights
de Michal Marczak

Résumé: Après la rupture de Kris avec sa petite amie de longue date, tout lui semble possible. Lui et Michal, beau et les yeux écarquillés, errent dans la métropole, la nuit, de fêtes en fêtes et de rencontres en rencontres. Alors qu’ils fument et boient à la chaîne et s’abandonnent aux pulsations des ryhtmes des Djs sur les places de la ville de Varsovie et dans les clubs de fortune, les grandes idées sont aussi palpables que la romance et le sexe dans l’air.

Eat That Question – Frank Zappa in His Own Words
De Thorsten Schütte

zappa
Résumé: Le film de Thorsten Schütte est une célébration de Zappa à travers son personnage public, qui nous permet d’ assister à sa relation décalée avec le public. En utilisant des interviews télévisées puissantes et nombreux spectacles oubliés de sa carrière de 30 ans, nous sommes plongés dans l’univers du musicien tout en découvrant deux facettes distinctes de son caractère complexe. A la fois Zappa était à la fois un compositeur charismatique qui se délectait dans la joie de la scène et, l’instant d’après, une personne férocement intelligent et brutalement honnête en interview, dont les convictions ne font que grandir en même temps que sa carrière.

Michael Jackson’s Journey from Motown to Off the Wall
de Spike Lee

Résumé: Le parcours de Michael Jackson de sa carrière dans les Jackson 5 jusqu’à son album solo Off The Wall, paru en 1979 et qui lui apportera la gloire internationale.
Un matin, un poste de télévision est tombé en panne dans un salon à Gary, Indiana, en laissant une grande famille d’enfants sans rien à faire – ils commencent à chanter. Bientôt la famille chante à des spectacles de talents et gagne des trophées . Leurs quatre premières chansons enregistrées sont en tête des charts , et lancent la carrière de l’un des plus grands artistes que le monde ait jamais connu.

MAPPLETHORPE: LOOK AT THE PICTURES
De Fenton Bailey / Randy Barbato

Mapplethorpe-HBO-Documentary-630x637
Résumé : C’est la première fois qu’un film racontera l’intégralité de la vie du photographe légendaire depuis son décès. Souvent controversé à cause de son utilisation graphique du corps et du sexe, des se photographies de la culture BDSM du New-York des années 70, Mapplethorpe a souvent été relégué à l’art underground. La culture underground se trouvant désormais au cœur de la culture mainstream ses dernières années, le monde de la culture a été amené à reconnaître le talent de ce photographe qui est parvenu à élever la photographie au rang d’art majeur.
Pour en savoir plus sur MAPPLETHORPE: LOOK AT THE PICTURES, rendez-vous sur notre article consacré au documentaire.